Les nuits

L’écrivain japonais Yasunari Kawabata a écrit « Les belles endormies » en 1961. Ce court roman a été pour moi un choc artistique. Cette découverte m’a amenée à aller chercher plus avant dans la littérature japonaise, qui m’a habitée et nourrie durant de longues années.
A l’occasion d’un projet collectif, j’ai décidé de mettre en image cette œuvre majeure. Lisant et relisant ce texte chargé d’images poétiques, où les couleurs de la nature et les réminiscences érotiques et amoureuses d’un homme âgé s’entremêlent, j’ai essayé par la lumière et la couleur de m’approcher de l’intensité de l’écriture.
Beaucoup d’artistes se sont confrontés à des oeuvres littéraires. J’ai abordé cette expérience comme un metteur en scène, en choisissant des extraits du texte qui pour moi,  faisaient image. J’ai travaillé avec deux comédiens pour réaliser les scènes où la jeune fille et le vieil homme sont présents. Soazig Oligo et François Timmerman ont incarné les personnages de cette fable cruelle d’un homme arrivé à l’automne de sa vie et qui, au bord du précipice revisite chaque étape de sa vie amoureuse et conjugale. Souvenirs lumineux et basses compromissions alternent dans cette évocation du désir et de la fin proche.
Kawabata a reçu le prix Nobel de littérature pour son œuvre en 1968.

2016 © création Maria Caroff