J’ai animé au fil des années un certain nombre d’ateliers photographiques, auprès de publics très divers et d’enfants de tous âges. Ces ateliers se déroulaient autour d’un thème, ou d’une idée que je développais au cours des séances.

 

Atelier de photographie / Collège des îles du Ponant / Ouessant / mars 2014

 

Frédérique Aguillon et Sylvain Girard, tous deux en résidence au sémaphore du Créac’h à Ouessant au cours de l’hiver,  ont réalisé un atelier photographique avec les élèves de 5e 4e et 3e du collège. Les artistes ont orienté l’atelier sur la pratique de la photographie argentique en noir et blanc. Des prises de vue d’objets et des portraits ont été réalisées par les élèves. Un petit laboratoire de tirage a été installé dans une salle de classe. Chaque élève a pu réaliser sur papier les tirages de ses images et découvrir ainsi la magie de l’apparition de l’image dans les bacs de produits chimiques.

Une exposition du travail des élèves a été présentée au musée des phares et balises le jeudi 27 mars.

 

Vitré – Carnets d’artistes 

Pour accompagner l’exposition Carnets d’Artistes présentée à Vitré (Artothèque), j’ai travaillé avec une classe de CP autour d’un conte. Nous avons tout d’abord travaillé sur la compréhension du texte, puis son illustration en peinture sur du papier japon, puis sa transcription photographique (photogrammes des peintures), avec une initiation des enfants au laboratoire argentique noir et blanc, pour finir par la création d’un carnet d’artiste reliant  tous ces éléments.

Exposition des travaux à l’artothèque de Vitré

 

Quimper – Portrait/autoportrait

 

Avec des élèves de collège adolescents, nous avons travaillé sur le portrait et la représentation de soi. Photographies extérieures en petits groupes (binomes), photographies de studio (travail sur la lumière et le rapport  à son modèle), analyse, et discussions autour des images et choix de celles-ci), développements et tirages en noir et blanc (argentique).

Exposition des travaux au collège de la Tourelle

 

Cassel (Nord) – Jeu de la forme

 

Avec des élèves de 6eme nous avons travaillé sur le corps et la forme. Nous avons fabriqué des formes géométriquesen bois peints en noir et en blanc,  assez grandes pour pouvoir mettre le corps en rapport et avons fait des improvisations .

Des photos de ces figures ont été faites, ainsi que des images des figures corporelles associées aux objets réels. Les élèves ont été initié au laboratoire noir et blanc et au tirage.

Exposition des travaux au Collège de Cassel

 

Penhars Quimper – Images / Imaginaire

 

Avec des enfants de la maison pour tous de Penhars, nous avons travaillé sur la notion d’Imaginaire en créant des scènes fabriquées sous forme de « maquette » (petite réalisation faite de divers éléments végétaux, minéraux pour créer un petit monde et raconter une histoire que nous avons inventée). Cette histoire se déclinait ensuite en plusieurs photographies pour constituer une sorte de bande déssinée en photographies. Nous avons éclairé cette petite scène et appris à travailler le cadrage et la narration. L’initiation au laboratoire argentique permettait la réalisation de l’exposition.

Exposition à la maison pour tous de Penhars

 

Combrit – Traces

 

Avec les élèves d’une classe de CM2, nous avons recherché tout ce qui pouvait évoquer l’idée de trace. Chaque prise de vue photographique portait sur une sorte de trace. La première sortie photographique s’est faite en extérieur, dans le village, puis le bord de mer. Nous avons commencé par recueillir des traces sur le sable, sur les murs (fissures), travaillant sur des images assez graphiques et des sujets « pauvres » en apparence. Puis j’ai proposé des choses plus subtiles comme le travail sur l’ombre, la trace du mouvement (flou de bougé). Ce travail de réflexion et d’observation était adossé à la découverte des Haïku japonais qui nous ramenaient à la poésie de l’éphémère et du temps.

Exposition école de Ste Marine

 

Stages

 

J’ai animé de nombreux stages auprès d’adultes, (organisés par l’Association Impossible).

 

Sur des thèmes techniques : prise de vue, cadrage, lumière naturelle et artificielle, initiation au laboratoire argentique (développement des films, tirages des photographies), tirage d’exposition.

 

Sur des thèmes photographiques : portrait, paysage, ateliers d’artistes.

 

J’ai aussi fait beaucoup d’interventions pour présenter mon travail artistique et expliquer ce que peut être la démarche d’un artiste, ses interrogations, ses procédés (auprès de l’école normale d’instituteurs), des initiations à l’histoire de la photographie (avec projection de reproductions de grands photographes), et des visites commentées de mes expositions (Musée de la roche sur Yon, Médiathèque des Ursulines, Sainte Suzanne en Mayenne…).

 

Projet d’atelier en service hospitalier

 

Présentation de mon travail photographique : 3 livres et des tirages originaux qui permettraient d’aborder la notion de tirage photographique.

A partir de mon travail ou d’autres photographies choisies dans les œuvres de grands photographes, nous pouvons aborder le cadrage, la notion d’instant photographique, la lumière et l’ombre, la couleur… et dégager les intérêts des personnes présentes à cet atelier.

 

Selon les propositions ou les désirs des équipes soignantes qui mettent en place cet atelier, je pourrai proposer différentes choses (photos en extérieur pour ceux qui peuvent se déplacer facilement), travail de reportage sur les lieux de vie et de travail de l’hôpital, portraits des personnels (qui mettraient les patients dans la position de chefs opérateurs face à leurs infirmiers, kiné…) ou encore travailler au contraire sur une idée qui fasse sortir les personnes de leur problématique hospitalière (poésie, lumière, couleur, paysage…).

Je peux également monter facilement, dans l’hôpital, un petit laboratoire provisoire noir et blanc pour initier les personnes intéressées par la magie de l’image argentique.

 

Etant équipée d’une imprimante grand format, je peux réaliser les tirages de l’exposition qui clôturera l’atelier, si le coût des encres et des papiers peut entrer dans le budget. Les tirages commerciaux sont souvent plus abordables dans des formats classiques.

 

Ayant personnellement une expérience de l’hospitalisation et de la rééducation longue, je pense pouvoir utiliser cela pour être au plus près des demandes des patients. Mon travail « Ceci est mon corps » a pour thème ce rapport à son propre corps abimé, et la manière dont nous le percevons nous-mêmes et dont il est perçu par les autres. Ce travail pourrait être exposé dans l’hôpital au cours de l’atelier ou en fin d’atelier.

2016 © création Maria Caroff